Voici les solutions de recyclage de CD et DVD usagés situées en France que nous avons recensées à ce jour. Actuellement étant donné qu’il n’existe pas de circuit de collecte opérant à l’échelle du pays, si vous souhaitez leur remettre vos galettes il faudra soit que vous les expédiez vous-mêmes en vous acquittant des frais de transport soit que vous les déposiez dans leur entrepôt.

En devenant participant de l’initiative 1 million de DVD pour la planète et comme les autres participants actuels, vous pourrez collaborer à la mise sur pied d’un circuit de collecte à vocation sociétale et citoyenne qui vous dispense de frais d’expédition tout en permettant un acheminement de vos CD et DVD usagés vers ces entreprises de recyclage. Il vous sera juste demandé un peu de temps et d’implication à hauteur de vos possibilités.

 

Ce recensement initialement débuté en 2010 s’enrichit au fur et à mesure de nos trouvailles. Dernière mise à jour de la page le 5 février 2016

 

Entreprises de recyclage de CD et DVD usagés en activité

 

RSB Inforsb-info

Particularité : L’envoi des CD et DVD usagés se fait à vos frais après impression d’un formulaire que vous collez sur votre colis d’expédition

Participant de l’initiative 1 million de DVD pour la planète : oui (son PDG)

Localisation : AMANCY (Haute-Savoie, 74)

Url : http://www.rsb-info.com

 

atmosGroupe Atmos Plastics

Particularité : L’entreprise n’est pas uniquement dédiée au recyclage des CD et DVD usagés mais s’occupe de différentes sortes d’objets plastiques issus pour l’essentiel des déchets industriels ou du démontage des objets en fin de vie. Pour ce qui concerne le recyclage des CD et DVD usagés, elle travaille en partenariat avec un centre de réinsertion par le travail, l’ESAT “Le nid du Bois” situé à La Loupe (28240). Il est possible de lui envoyer ses galettes usagées : les frais d’expédition sont à la charge de l’expéditeur.

Participant de l’initiative 1 million de DVD pour la planète : non

Localisation : Voves (Eure et Loir, 28) et Saint Forgeot (Saône et Loir, 71)

Url : http://www.atmosplastics.com

.

.
 

.

Structures de collecte et/ou de recyclage de CD et DVD usagés fermées

.

IPM_logoIPM France

IPM France a cessé son activité de recyclage de CD et DVD usagés. Elle travaillait avec les industriels du domaine (rebuts, invendus etc.) et disposait d’une solution pour les petites quantités à l’attention des consommateurs et qui consistait en l’envoi d’une caisse de collecte. Les frais d’expédition étaient à la charge du consommateur (particulier ou entreprise).

Participant de l’initiative 1 million de DVD pour la planète : oui (son PDG)

Localisation : Nice (Alpes Maritimes, 06)

Url : http://www.ipm-recycling.com/

point-collecteCDmoi 

CDmoi est unLogo CDMOIe association aujourd’hui fermée. Elle collectait les CD et DVD usagés mais pas les boîtiers. Elle les revendait ensuite à une société de recyclage. Les fonds récupérés financaient l’amélioration des conditions de vie dans les services de pédiatrie et les maisons de retraite. Il était possible de lui envoyer ses CD et DVD usagés (à ses frais). Elle disposait en outre de bornes de collecte.

Url : http://www.cdmoi.asso.fr

Localisation : Mexy (Meurthe-et-Moselle, 54)

Logo Coldisk

Coldisk

Coldisk est une société aujourd’hui fermée qui avait été créée pour proposer la collecte et le recyclage des CD/DVD/Boîtiers en France en commençant en priorité sur Paris et l’Ile de France où elle était implantée. Le société équipait ses clients de conteneurs spécifiques pour la collecte. Elle travaillait principalement avec les collectivités locales.

Url : http://www.coldisk.fr 

Localisation : Paris

microcoltMicrocolt

Microcolt était une association dont nous avons constaté la fermeture en 2007. Microcolt avait un mode de fonctionnement proche de l’association CDmoi. Il s’agissait de lui envoyer ses galettes usagées à ses frais. Il était possible également de lui commander à sa charge une borne de collecte. Microcolt s’engageait de son côté à venir enlever la borne chaque fois que celle-ci était pleine et quelque soit sa localisation. Il y avait cependant une contrainte. A l’origine l’association était dédiée à la récupération exclusive des cartouches d’encres usagées. Elle avait décidé d’y adjoindre de surcroît la collecte des CD et DVD usagés. Dans le cas où la borne de collecte contenait exclusivement des CD et DVD usagés, elle ne pouvait être enlevée. Il fallait qu’il y ait en outre des cartouches d’encres usagés dans la borne. En conséquence, une borne de collecte ne pouvait être commandée à cette association que si celle-ci pouvait être remplie à la fois de cartouches d’encre usagées et de CD / DVD usagés. Du fait de cette exigence la borne de collecte de Microcolt était exclusivement appropriée pour une présence sur les lieux de travail où sont consommés cartouches d’encre et CD et DVD.

Url : inconnu

Localisation : La Carnougue (Lozère, 48)

Rhizomes

Rhizomes est une association aujourd’hui fermée qui avait initié en 2004 un projet de circuit de recyclage intitulé “La Galette Verte”. Les CD et DVD usagés pouvaient être déposés dans une boite de collecte située à la mairie de la commune. L’association se chargeait de les retirer ensuite pour le donner à broyer afin de constituer une matière première réutilisable.

Url : http://galette-verte.rhizomes.org/

Localisation : Plonéis (Finistère, 29)

.

5 commentaires

  1. quelles raisons fondamentales ont pousse toutes ces structures a la fermeture?

  2. Bonjour, comme Delrence, je me demande pourquoi toutes ces sociétés ont cessé leur activité en dépit de l’originalité de la démarche. Auriez vous quelques info pour nous éclairer, svp ?

  3. c’est simple, c’est le laxisme général très peu de personnes sont capables de recycler et se préoccuper de ce que de pauvres cd ou dvd vont devenir, ils les jettent à la poubelle et c’est tout.
    une entreprise a aujourd’hui besoin d’une grosse rentabilité pour pouvoir payer le stockage, le recyclage, le transport, les employés, les charges sociales,les mises en conformité écologiques selon les normes de x organismes d’état….on pourrait allonger la liste…
    alors recyclez comme vous pouvez, changez et le monde changera…
    moi ça fait + de 10 ans que je conserve tous les cd que j’ai, je vais enfin pouvoir les envoyer (plusieurs milliers…lol)

  4. c’est bien dommage que ces entreprises soient fermées : je voulais recycler mes vieux boîtiers de DVD. Je vais devoir les jeter dans la poubelle verte ??

  5. J’ai fait du tri et empilé des CD, obsolètes ou sans usage, et aussi d’install de Windows XP mais délaissés par l’infogérant (licence globale d’entreprise) qui les aurait jetés. Le 74, c’est pas très loin, à l’occasion d’un tour dans le coin, je dépose tout ça (#500) chez RSB. Je stockais en me disant qu’un jour ça aura une seconde vie.
    J’en ai quelques uns dorés, mais gardés, les Kodak Photo.
    Tout est valorisable mais il faut une filière (et des taxes pour ce faire). Pour le liège, ai enfin trouvé (Nicola*).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *